ownCloud

Il y a de nombreux tutoriels pour installer owncloud un peu partout sur le net. Le mien n’a pas la prétention d’être le plus complet ou pertinent, mais a surtout vocation d’être un mémo et d’aller à l’essentiel.

J’ai installé owncloud sur une VM hébergée sur un serveur de virtualisation et les données sont stockées sur un NAS.

Le serveur tourne avec une Debian 7.7 et la release 7.0.2-1 de owncloud.


Préparation du système

Plusieurs paquets sont prérequis à l’installation de owncloud. J’ai fait le choix d’utiliser sqlite plutôt que MySQL.


aptitude update
aptitude install apache2 php5 php5-common php5-gd php5-sqlite curl libcurl3 libcurl3-dev php5-curl

Il faut ajouter les sources pour récupérer la dernière version de owncloud.


echo 'deb http://download.opensuse.org/repositories/isv:ownCloud:community/Debian_7.0/ /' >> /etc/apt/sources.list.d/owncloud.list

Puis ajouter la clé


wget -qO - http://download.opensuse.org/repositories/isv:ownCloud:community/Debian_7.0/Release.key | apt-key add -


Installation owncloud

Maintenant, on installe owncloud.


apt-get update
apt-get install owncloud

Il y a un certain nombre de paramètres à modifier et de droits à déclarer.

On se positionne dans le répertoire « /var/wwww/owncloud » :


chgrp www-data data -R
chgrp www-data config -R
chgrp www-data apps -R

On customise apache


a2enmod rewrite
a2enmod headers
service apache2 restart

Il faut ensuite accéder à ownCloud depuis l’interface web pour finaliser l’installation. Sur un navigateur web, saisir l’URL « http://IP_du_serveur/owncloud ».

On se laisse guider pour sélectionner la base de données SQLITE et créer un utilisateur « admin ».


Sécurisation des données

Afin de sécuriser les données, elles seront hébergés sur mon NAS (RAID 5). Pour cela, j’ai créé un partage NFS sur mon NAS. Sur le serveur ownCloud, j’ai monté ce partage.

Dans le fichier « /etc/fstab », j’ai ajouté la ligne suivante :


$IP_NAS:$PATH_VOL_NFS /mnt/datacloud nfs user,rw    0       0

Il faut remplacer :
- $IP_NAS par l’adresse IP du NAS
- $PATH_VOL_NF par le chemin du montage NFS

Pour faire les opérations, il est nécessaire de couper le service apache.


service apache2 stop
mkdir /mnt/datacloud
mount /mnt/datacloud
mv /var/www/owncloud/data /mnt/datacloud

Dans le fichier « /var/www/owncloud/config/config.php », il faut mettre à jour la directive datadirectory avec le nouveau PATH


'datadirectory' => '/mnt/datacloud/data',

Il est maintenant possible de redémarrer le service apache. On se connecte sur l’interface WEB pour vérifier que l’accès au cloud de l’admin est toujours présent et accessible.


service apache2 start